Le billet du Maire

Le projet de suppression d'un poste à l'école de Barisis-aux-Bois a été notre principale préoccupation durant ces premiers mois de l'année.

Nous n'en n'avons pas fini. Il faut attendre la décision définitive qui doit intervenir le 13 mai. Vous trouverez tous les détails dans la rubrique "Vie Scolaire".

 

Le budget 2011 a  été voté par le Conseil Municipal lors de sa séance du 15 avril. Les bons résultats de l'exercice 2010 nous permettent d'envisager l'avenir avec une prudente confiance sans augmenter la pression fiscale.

Les projets de travaux que nous nous étions fixés restent toujours d'actualité et plus particulièrement ceux concernant les trottoirs des rues de l'Eglise, des Dames, du Moutier et de Bernagousse. Le coût financier très important nous oblige à reporter les travaux rue du Marais en 2012.

Nous prévoyons de financer la totalité de cet investissement de voirie par un emprunt. La liste de M. Cordelette a voté contre ce projet, elle aurait souhaité limiter l'emprunt au strict besoin.

 

Nous n'avons pas retenu cette solution pour 2 raisons. D'une part, les taux des emprunts sont bas et il faut en profiter, d'autre part la prudence exige de ne pas mettre en péril notre réserve afin de faire face aux imprévus et financer les travaux de l'exercice 2012.


Sans le recours à l'emprunt, l'investissement est impossible dans le système de gestion que la règlementation nous impose.

L'ensemble de nos projets fera très prochainement l'objet d'une mise à jour de la rubrique "travaux" dans "Vie municipale".

Un de nos employés communaux est souffrant et risque d'être indisponible pour plusieurs semaines. Je sais que je peux compter sur votre indulgence pour accepter les retards dans les travaux d'entretien des espaces verts.

Le premier numéro du magazine "L'Ailette" publié par la Communauté de Communes  sera distribué début mai. Vous pourrez ainsi prendre connaissance de son rôle. Cette structure n'est pas exempte de critique mais a un rôle important à jouer raison pour laquelle nous participons activement à ses différentes commissions.

Je reste à votre écoute, n'hésitez pas à demander des explications voire même à soumettre des suggestions.

 

François BOBO

avril 2011

 

Les autres billets