Le changement climatique

(retour Voir savoir)

Les médias nous abreuvent d'informations contradictoires, diverses et variées.

 

Chacun a sa petite idée en se référant à ce qu'il vit quotidiennement, il le saupoudre de ce qu'il a vu, lu ou entendu voir appris.

Au-delà de ces considérations naturellement subjectives, il vaudrait mieux se poser de bonnes questions et essayer d'en faire la synthèse.

 

Voici quelques réflexions :

Faut-il croire au changement climatique ? Oui, tous les scientifiques en conviennent. Les uns estiment que la civilisation industrielle en est la première responsable, les autres prétendent que le climat et par extension la planète, évoluent naturellement  avec un pouvoir d'adaptation insoupçonné.
 

Les uns et les autres ont parfaitement raison mais les premiers sont convaincus que les changements se produisent à un rythme beaucoup plus rapide que celui de la nature du fait de l'activité humaine, les autres sont convaincus que le pouvoir d'adaptation de la nature et de l'homme seront suffisants pour résister.
Certes, certes mais à quel prix ? Disparitions de milliers d'espèces, cataclysme entraînant des centaines de milliers de morts.

L'homo sapiens sapiens saura-t-il éviter son autodestruction ? Notre pauvre petite planète pourra-t-elle nourrir plus de 8 ou 10 milliards d'humains. Nous connaissons la fragilité des écosystèmes et les dégâts duent à la surpopulation d'une espèce (algues, tortues carnivores, abeilles tueuses, sangliers, renards, etc...).

Les pollutions de toutes sortes mettent aussi en danger les chaînes alimentaires, les océans deviennent  des poubelles (voir à ce sujet les îles d'immondices qui se sont formées à la convergeance des courants océaniques de l'atlantique et du pacifique), la teneur en gaz carbonique détruit le plancton et les coraux, nos forêts soufrent des tempêtes de plus en plus fortes et nombreuses dans nos régions.

Les matières premières  ne sont pas inépuisables, saurons-nous les remplacer dans des délais assez courts pour sauver un maximum ou un minimum d'humains ?
Ce challenge est-il  réaliste avec une économie mondiale basée sur le profit et l'égoïsme ?
Cette liste est loin d'être exhaustive mais elle reflète l'ampleur des problèmes auxquels notre société moderne est confrontée.

Sommes-nous aptent à faire des efforts dans notre vie quotidienne ? L'engagement de chacun devrait permettre d'améliorer la situation, les petites rivières font les grands fleuves dit-on !...


Donc sommes-nous coupables de cette situation ou pouvons-nous faire confiance à l'adaptation de la nature ?
Ne serait-il pas honnête de répondre les deux avec les drames qui inévitablement se profilent.

Alors faut-il agir en responsable ou en égoïste ?
Puisque nous nous prétendons intelligents, ne devrions-nous pas répondre "RESPONSABLES" ? !!!....

Pour en savoir plus
Le changement climatique          (planete-info)
Les risques naturels                     (planete info)
L'acidification des océans            (source Projet européen EPOCA)

Défi pour la Terre
GoodPlanet.info
Voir les écrits et déclarations dans la presse d'Yves Coppens et Claude Allègre