Catégorie(s) d'article

Partagez ce contenu

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Archives

Communiqué du Maire, 22 juin 2021

Communiqué du Maire, 22 juin 2021 - Barisis aux bois

Communiqué du Maire

22 juin 2021

Communiqué du Maire, Guy Pernaut

Les chenilles urticantes sont présentes en grand nombre sur la commune. Leur prolifération depuis quelques semaines crée des troubles de santé plus ou moins importants selon les cas. C’est aussi vrai pour nos animaux. C’est aussi inquiétant pour les chênes qui subissent ce ravageur…

La lutte contre ces chenilles et leurs désagréments est à deux niveaux : la prévention et la limitation des populations de chenilles dans un premier temps puis la protection des habitants dans un second temps.

En l’état actuel de la situation seuls les moyens de prévention sont efficaces ! La lutte contre ces chenilles doit se faire de manière préventive hors aucun moyen n’a été mis en œuvre à l’échelle de notre zone.

La lutte préventive se fait par épandage d’enzymes naturels sur les zones boisées au mois d’avril. Ces enzymes permettent une limitation de la prolifération estivale que nous subissons précocement.

Ce sont les services de l’Etat qui diligentent ces épandages suite aux alertes lancées par les communes auprès de l’ARS. Vous comprendrez le temps nécessaire à cette « mécanique ».

Si la lutte localisée peut s’envisager sur de très petits foyers, force est de constater que la proximité forestière rend vaine cette action. De plus il est important de signaler qu’une lutte chimique massive causerait d’autres désagréments.

Je vous rappelle ici quelques règles afin de vous protéger le mieux possible :

  • Eviter les promenades dans les zones arborées de chênes et de pins.
  • Se couvrir afin de limiter les contacts avec les poils urticants.
  • Etre très vigilant en cas de problèmes respiratoires
  • Ne pas aérer son logement ou mettre à sécher le linge dehors les jours de vent ou de soleil.

J’ai alerté l’ARS et les services de la préfecture sur la pression importante des chenilles urticantes sur notre commune.

Je vais profiter du prochain conseil communautaire pour sensibiliser les maires des communes voisines afin qu’une lutte intégrée puisse se mettre en place au plus vite.

Restant à votre disposition,

Guy PERNAUT.